People always leave.

and sometimes they come back.

102 546 notes

brazilia:

الفنان ” Bryan Lewis Saunders “

ينقل تجربته  برسمه لمجموعة من الرسوم التي تمثّله بعد تعاطيه انواع مختلفة من المخدرات .

Bryan Lewis Saunders is an artist from Johnson City, Tennessee who’s  doing a series of self portraits under the influence of various drugs.

(via kovuthesolodolo)

180 notes

Arrête de penser que tu souffres à cause de ce que les autres t’ont fait, et comprend que tu souffres parce que tu n’arrives pas à te pardonner le fait de les avoir laissé faire
(via pripita-zivot)

381 notes

she-bled-to-death:

I think one of the saddest things is when two people really get to know each other: their secrets, their fears, their favourite things, what they love, what they hate, literally everything, and then they go back to being strangers. It’s like you have to walk past them and pretend like you never knew them, never even talked to them before, when really, you know everything about them

Classé dans love strangers true story hate

1 252 notes

If he makes you cry more than he makes you smile, your tears are telling you something. So it’s time to be brave; hold your head up, dry those tears and walk away. ‘Cause the sun will shine tomorrow even if he isn’t around.
R.R. (via missinyouiskillingme)

56 notes

Quand je pense à moi, il y a quelques semaines, allongée dans ce lit, à me tordre de douleur, à ne pas comprendre cet abandon, à me fracasser l’âme à droite et à gauche, j’en ai mal, j’ai envie de retourner en arrière, de me dire que ce n’est pas grave, que les choses iront mieux ensuite, qu’on va s’en sortir quoi qu’il arrive, qu’on a l’habitude, que maintenant je dois vivre, c’est terminé les larmes, le chaos dans les oreilles, les bleus à se cogner le visage contre un mur, les nuits à danser au son de la douleur, j’aimerais me rassurer pour ne pas avoir à me souvenir, que je me suis laissée entraîner dans un nuage aussi noir à cause d’une personne qui n’a pas su protéger mon cœur,
puis je me souviens que rien n’a changé, que pourtant, j’ai beau avoir envie de me le dire, je ne m’aurais pas écouté car je ne m’entends toujours pas
(via la-mome-et-ses-maux)

(Source : pripita-zivot)